Bandes riveraines

Parfois sous-estimées, les plantes (arbres, arbustes et herbacées) offrent une forte protection aux cours d’eau. Un regroupement de différentes espèces végétales forme ce qu’on appelle une bande riveraine. Leur présence est bénéfique pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, l’assainissement de l’eau est sans doute un des objectifs les plus importants dans la création de bandes riveraines. Elles y participent en limitant l’apport en sédiments, en filtrant l’eau de ruissellement et en retenant une partie des nutriments. Certains contaminants nocifs pour l’environnement (ex. : pesticides) y sont aussi filtrés. L’ombre des arbres présents aide à garder une température plus stable du cours d’eau, tout au long de l’année. Tout ceci fait qu’elles sont importantes en ce qui concerne la biodiversité, en créant en plus des abris et des corridors de déplacements pour la faune.

Un second but tout aussi important est la stabilisation des berges. En effet, les racines des plantes, pénétrant à différentes profondeurs dans le sol, maintiennent les rives et diminuent le risque d’érosion et ainsi l’apport en sédiments.

Quoi faire pour y remédier :

  • Tous les citoyens peuvent y faire leur part en plantant des herbacées, des arbustes et des arbres indigènes le long d’un cours d’eau. Informez-vous des actions/activités citoyennes offertes dans votre coin.
  • Sur des terres agricoles, la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables prévoit une bande riveraine de 3m de largeur.
  • Pour des terrains de tout autre genre, c’est de 10 m sur une pente de moins de 30° et 15 m si elle est de plus de 30°.
  • De bonnes habitudes d’entretien de la pelouse a aussi un impact sur les cours d’eau de la région, même sans habiter près d’un cours d’eau, car l’eau de ruissellement fini toujours par arriver dans un ruisseau, une rivière ou un lac.
  • Ne pas utiliser de produits avec du phosphore, favoriser l’utilisation de produits écologiques et biodégradables.

Pour en savoir plus, consultez la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables