Le COBAVER-VS vous invite ce 21 avril 2018 à la 4e édition de la « Descente annuelle en canoë-kayak de la rivière Beaudette »

Le Conseil des bassins versants de la région de Vaudreuil-Soulanges (COBAVER-VS) vous invite à la quatrième édition de son évènement annuel, la « Descente en canoë-kayak de la rivière Beaudette » qui se tiendra le samedi 21 avril 2018. Rappelons que les années dernières, au printemps 2016 et 2017, 130 et 142 personnes respectivement ont pagayé la rivière lors des deuxième et troisième éditions. Le COBAVER-VS travaille à ce que cet évènement devienne une tradition annuelle pour la région de Vaudreuil-Soulanges.

Mentionnons que l’évènement rejoint parfaitement la mission du COBAVER-VS qui est celle d’implanter la gestion intégrée de l’eau par bassin versant. L’un des grands objectifs du Plan directeur de l’eau (PDE) est de redonner accès aux plans d’eau à la population. Cette activité permet à la fois de sensibiliser les participants sur le potentiel d’utilisation des rivières, tout en vous faisant vivre une expérience hors du commun. Outre la Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges, le COBAVER-VS tient à remercier les partenaires des 2e et 3e éditions, dont la municipalité de Rivière-Beaudette, la Société de Conservation et d’Aménagement du Bassin de la Rivière Châteauguay (SCABRIC), l’auberge The Abbey, la Société de transmission électrique de Cedars Rapids limitée, ainsi que la Fédération québécoise du canot et du kayak (FQCK).

 Le trajet sur l’eau…

Le parcours de4 20 km débute à Glen Nevis en Ontario et se termine dans le noyau villageois de Rivière-Beaudette. Il faut savoir que la rivière Beaudette est un excellent cours d’eau pour s’initier aux sports de pagaie (canot et kayak), car sa pente est faible et ses rapides sont de niveau très facile. L’activité du 21 avril s’adresse aux personnes de 12 ans et plus, débutantes ou expertes.

Le COBAVER-VS offrira également de la location à prix modique (20$) de canots et de kayaks en nombres limités (les participants sont invités à apporter leurs propres embarcations). L’inscription au coût de 10$, inclut une collation en fin de parcours ainsi qu’une navette en autobus pour le retour aux véhicules. Les intéressés sont invités à s’inscrire avant le 17 avril sur le site www.cobaver-vs.org. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le COBAVER-VS par courriel, à dg@cobaver-vs.org ou par téléphone au 450-451-0755.

Mini-documentaire de Csur la télé : Une rivière m’a parlé, la Beaudette

Csur la télé et le COBAVER-VS ont lancé le mini-documentaire ‘’Une rivière m’a parlé, la Beaudette’’. Le tournage a d’ailleurs été produit lors des 1ère et 2e éditions de la descente en canoë-kayak de la rivière Beaudette et met en vedette ses participants. Vous pouvez le visionner au : https://youtu.be/Xd691PiBWn0 et ainsi avoir un avant-goût de l’aventure qui vous attend lors de l’évènement annuel.

Le Plan directeur de l’eau pour la région de Vaudreuil-Soulanges reçoit son approbation gouvernementale du MDDELCC

Vaudreuil-Soulanges, 25 février 2016. Le Conseil du bassin versant de la région de Vaudreuil-Soulanges (COBAVER-VS) a reçu la lettre officielle du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), M. David Heurtel, attestant l’approbation gouvernementale du Plan directeur de l’eau (PDE) pour la région de Vaudreuil-Soulanges. À la suite de l’évaluation du PDE par les ministères concernés, il a été reconnu que celui-ci répondait aux attentes ministérielles et est conforme au principe de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Ce PDE, qui a été élaboré en concertation avec les acteurs de l’eau de la région, marque une étape cruciale pour la mise en œuvre de la GIRE pour la région de Vaudreuil-Soulanges.

Le PDE est un outil d’aide à la décision pour tous les acteurs du milieu afin de réduire les impacts négatifs sur l’eau et sur les écosystèmes qui y sont associés. En effet, il permet d’étudier l’état actuel des ressources en eau et de relever les problématiques pour y apporter des solutions de manière concertée et durable. Par l’entremise d’objectifs clairs, plusieurs actions sont ainsi énoncées afin de préserver ou restaurer les usages de l’eau sur le territoire. La concertation avec les acteurs du milieu a permis de prendre connaissance des préoccupations à l’égard de l’eau, et ce, tant au niveau de son utilisation que de sa protection. Le rôle du PDE est ainsi de guider et d’orienter de manière cohérente les actions et les interventions des usagers du territoire. Son acceptation par le gouvernement permet le passage vers la mise en œuvre en arrimant les efforts de l’ensemble des partenaires.

Le PDE est divisé en quatre volets. Il s’agit d’abord d’un portrait consistant essentiellement d’une caractérisation environnementale du territoire. Ensuite, un diagnostic est conçu afin d’exposer les problématiques concernant la ressource en eau et les usages associés à celle-ci. De ce diagnostic découlent les enjeux, les orientations et les objectifs à atteindre et finalement, le plan d’action relatant les priorités d’actions et les indicateurs de suivi de la mise en œuvre. Le PDE réalisé par le COBAVER-VS a permis de cibler quatre enjeux majeurs : la qualité de l’eau et son impact sur la santé; l’intégrité des écosystèmes aquatiques et riverains; la quantité de l’eau et la sécurité reliée à la dynamique fluviale; et l’accessibilité à l’eau et les activités récréotouristiques. De ces enjeux, 15 orientations et 22 objectifs en découlent, résultant à 36 actions concrètes subdivisées en 3 à 5 étapes permettant d’atteindre les objectifs fixés.

La tâche monumentale d’élaborer un PDE n’aurait pas pu s’accomplir sans l’aide des nombreux partenaires et collaborateurs indispensables du COBAVER-VS.

À l’instar des 40 organismes de bassins versants du Québec, le COBAVER-VS est un organisme mandaté par le MDDELCC par le biais de la Politique nationale de l’eau, du cadre de référence pour les organismes de bassins versants prioritaires et de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection (Loi 27).