Gestion de l’eau en milieu agricole

Il existe plusieurs manières pour diminuer l’impact de l’agriculture sur les cours d’eau. Les points importants sont la diminution de l’érosion et la baisse de contamination de l’eau, quoique ces deux buts soient intimement reliés.

Pour y parvenir, il existe quelques techniques développées par le MAPAQ

Travail minimal du sol

  • Diminue l’érosion et donc diminue la contamination de l’eau (pas d’apport en phosphore et de matières en suspension).

Engrais verts et cultures intercalaires

  • Diminution des risques de pollution des cours d’eau (diminution de lessivage des fertilisants azotés). Améliore les propriétés physiques et biologiques du sol, ce qui diminue les risques d’érosions.

Bandes riveraines (voir la loi/politique)

  • Sur 3 m, diminue l’érosion

Sites d’abreuvements

  • Pas de contamination de l’eau par les animaux domestiques. Pas de piétinement qui rend l’eau trouble (remise de la matière en suspension).

Réduction de la compaction du sol

  • Diminution du ruissellement de l’eau.

Zones de pâturages

  • Les herbacées diminuent le risque d’érosion du sol, ce qui améliore la qualité de l’eau

Voie d’eau engazonnée

  • Drainage des eaux de ruissellement, prévient l’érosion, captage des sédiments et de quelques fertilisants en surplus par l’herbe.